Article du week-end.

Dojo-kun.

 

Au-delà de la pratique au dojo, le Karaté-do doit se concevoir comme une école de vie, un art de vivre.
Le fait d'aller s'entraîner ne fait pas tout et ne transforme que le corps si l'esprit n'est pas présent. Ainsi, cette pratique ne serait qu'une simple gymnastique sans une réelle implication du pratiquant.

Dans ce but, ce petit récapitulatif, de quelques consignes ou règles très simples à suivre,
appelé Dojo-kun, permettra aux plus jeunes d'en savoir un peu plus sur le comportement à avoir dans et en dehors du dojo (les parents vont être contents!!) et aux plus grands de commencer à approfondir leur réflexion sur le Karaté-do et son impact sur leur vie.

1. Jinkaku kansei ni tsutomeru koto.
Travailles pour perfectionner ton caractère.

2. Makoto no michi o mamoru koto.
Aies de la fidélité en cherchant la vraie voie.

3. Doryoku no seishin o yashinau koto.
Cultives un esprit d'effort et de persévérance.

4. Reigi o omonjiru koto.
Agis toujours avec de bonnes manières.

5. Kekki no yu o imashimeru koto.
Retiens le comportement violent et incontrôlé.

Le but ultime de l'entraînement va au-délà de considérations matérialistes telles que l'éfficacité, qui n'est qu'un moyen et pas une fin. La priorité va à l'expression, à la connaissance de soi et des autres par l'échange, aux rencontres, aux réflexions que peuvent engendrer ces rencontres pour nous mettre face à nous même. La formation de l'individu est sans fin et l'évolution ou l'aspiration à un plus haut niveau spirituel font partie des "récompenses" de cette voie, de ce Dô. Ces preceptes nous en montre le chemin. Au final, c'est l'esprit de l'individu qui doit progresser.

Photographies et vidéos uniquement à l'usage du site copyright exclusif.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site